L’espoir est dans le placard

L’espoir est dans le placard

C’est bientôt la rentrée et vous vous êtes promis, cette année, de consommer de la manière la plus éco-responsable possible afin de ne pas ajouter votre empreinte négative au monde déjà bien chamboulé.

Voici quelques conseils simples que j’ai extraits de mes ateliers “L’espoir est dans le placard”. Sachez que je suis convaincue que chacun de nous a un pouvoir très important. Dans nos vies quotidiennes, ce qui nous lie le plus au reste du monde, ce sont les produits que l’on consomment. De notre paire de chaussures, à la chaise sur laquelle nous sommes assis jusqu’à la nourriture que nous mangeons, tout façonne le monde.

1- EXERCICE 1 : OBSERVEZ VOTRE PLACARD (sans jugement) . Prenez un placard, celui de votre cuisine, par exemple. Combien de produits, combien de choix, combien de produits périmés, combien de produits à la mode, combien de produits qui vous lient à votre enfance? Observez. Vous y trouverez une indication sur votre comportement d’achat. Si vous avez besoin d’aide pour décrypter, faites moi un mail à [email protected]

2- EXERCICE 2 : QUANTIFIEZ . Regardez votre dernier ticket de caisse. Combien de produits contient-il ? Prenez les 20 produits les plus courants de votre liste de course. Les récurrents. (Quels fruits, légumes ? Riz-pâtes? Viande-poisson? Yaourts? Céréales ? Boissons? Achetez-vous régulièrement ?). Une fois cette liste établie, essayez d’évaluer la quantité de chacun de ces produits vous achetez par mois, par an ? Cochez sur cette liste ceux qui sont stockables dans votre placard, votre congélateur.

3- EXERCICE 3 : DEFINISSEZ VOTRE OBJECTIF. A ce stade, tout est possible. Votre pouvoir est immense, ne le sous-estimez pas.

-Si votre préoccupation concerne votre santé, vous devrez privilégier des achats de produits bio dont vous contrôlez la composition et de produits favorables à votre immunité

-Si votre préoccupation concerne l’avenir des producteurs de votre territoire, vous devrez privilégier les produits locaux de petits producteurs

-Si votre préoccupation concerne le climat ou les ressources naturelles, vous devrez privilégier des matières premières proches et dont l’impact ne contribue pas à la déforestation ni à l’acidification des océans.

Quelque soit le sujet consommer directement et plus localement est une évidence. Gardez les produits qui viennent de loin pour des occasions plus rares. Fruits exotiques, thé, café, chocolat sont des produits de luxe qui pèsent plus sur votre bilan carbone, achetez-en moins et achetez les biens (pour l’épicerie, tous les produits qui viennent de loin sont sur ce site sont des produits “responsables” mais à consommer avec modération).

4- EXERCICE 4 : PASSEZ A L’ACTION

Je propose souvent de commencer par son placard de cuisine car quand on commence, c’est celui sur lequel on peut faire le plus rapidement un changement majeur, sans trop d’efforts. Ensuite, on peut continuer dans tous les domaines de sa vie.

Prenez un produit de votre liste de stockables et choisissez de l’acheter en plus grande quantité directement au producteur. Puis le mois prochain, prenez-en un autre. Etc.

Reprendre sa consommation en main est une satisfaction dont vous sentirez les effets très vite car c’est reprendre son pouvoir. Et c’est ce qui donne ce sentiment de “jouer son rôle”.

Si vous avez besoin d’un coup de pouce à n’importe quel moment, faites moi un mail à [email protected] et je serai ravie de vous répondre. Si vous souhaitez organiser un atelier sur ce sujet dans votre société, contactez-moi par mail également.

 

 

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre panier est vide.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

Partagez !

Ça ne coûte rien et ça nous aide beaucoup ! ;-)